Transfert Aéroport CDG - Provins

Aéroport CDG - Provins - Cité Médiévale

Transfert en navette privée de l'aéroport Roissy CDG a Provins

 

 

Histoire de la ville de  Provins

Depuis la période gallo-romaine à nos jours, la route de Soissons à Troyes en direction du nord et celle menant vers Sens dans le sud-ouest demeurent les deux voies de communication qui jouent un rôle important dans la ville de Provins. Elles forment désormais, avec la vallée de la Seine, une artère majeure enfermant l'éperon rocheux du peuplement originel. On ne peut pas déterminer l’origine du nom de Provins mais il est possible que celui-ci provient d’un sigle de Probus Vinum. D’après une ordonnance de Charlemagne remontée dans les 802, le plus ancien document correspondant à Provins, ce dernier était déjà bien institué et vers 983, il devient l’acteur principal des terres des puissants comtes de Champagne. Durant le moyen-âge, ces derniers étaient l’un des plus vastes domaines de l’Hexagone et aussi l’endroit où demeurent ces comtes.

Châtel, une commune du département de la Haute-Savoie a beaucoup contribué à la protection de la ville de Provins entre le XIe et XIIe siècle grâce à sa puissance politique et commerciale influente. Par ailleurs, le petit village étant fortifié et il abrite le collège Saint-Quiriace ainsi que le palais des comtes. Un mur en bois a été érigé à la fin du XIIe siècle, puis enveloppé de pierre pendant la première moitié du XIIIe siècle, ce mur servait de défense durant la moitié du XIIIe siècle qui servait de défense pour les demeures et les étals lors des grands marchés de la ville, en bas de la vallée.

Étant dirigé par les comtes de Champagne au moyen-âge, Provins reçoit des grands marchés publics tout comme la ville de Troyes, celle de Lagny et Bar-sur-Aube. Contrairement à ces derniers, Provins est la seule à avoir gardé son tissu originel car les grands marchés s’avéraient important pour la ville. Dans l’Hexagone central, ces derniers ornent l’axe régional important qui mène vers le nord. Par conséquent, pour ne pas occasionner un désordre et pour éviter aussi la concurrence, les comtes de Champagne ont pris la décision que les foires doivent être effectuées de manière régulière, ce sur un cycle annuel. Cependant, les commerçants et les détaillants venant des quatre coins de l’Europe et de l’Orient semblent intéressés par ces grands marchés, faisant les pôles bancaires de Provins beaucoup plus considérables. En effet, sa monnaie devient l’une des plus rares devises agréées dans toute l’Europe. La visite d’Abélard et Chrétien de Troyes à Provins a justifié le devenir de la ville en un pôle intellectuel et artistique. Entre les années 1120 et 1320, suite à des grandes foires qui se sont succédé, Provins a connu de grand tournant au niveau de l’économie, de la politique et au déploiement de la relation commerciale étrangère en particulier avec la Ligue hanséatique, la Flandre et l’Italie.

Avec une bonne documentation datée du XIIe siècle, Provins n’a plus à s’inquiéter sur le développement de la ville et ses suites.

Marché et foire sont deux termes différents dont le premier désigne une activité continuelle qui vise à établir une vente directe de marchandises aux clients, tandis qu’une foire, souvent à caractère international, définit une activité pointée sur les commerçants et les fournisseurs. Pour cela, elle a pour fonction en premier lieu de présenter et étudier les produits par les fournisseurs potentiels, en second lieu de négocier et d’acquérir ces marchandises, et enfin en dernier lieu de vérifier légalement les ventes accomplies. Concernant les foires, ces dernières recommandent des moyens de déplacement long trajet et aussi des modalités particulières pour une meilleure sécurisation et une parfaite assurance. Elles visaient, entre autres, le développement de différentes tâches qui va occasionner et inciter un type particulier de tissu urbain. Historiquement, Provins est donc observée comme un pôle consacré pour les foires.

Vers l’année 1234, les comtes de Champagne s’attachent à l’héritage de Navarre mais cet attachement disparaît de moins en moins. 50 ans après, la Champagne et aussi Provins font partie la demeure royale par l’union de Philipe IV le Bel à Jeanne de Navarre. Au XVe siècle, la ville de Provins est mise sous la direction des Anglais mais revient aux Français vers la fin de la guerre de Cent Ans. Par ailleurs, il semble bien que la Révolution Industrielle n’a pas beaucoup touché la ville de Provins. Elle demeure toujours la petite ville des foires et a ainsi réussi à s’échapper des destructions et des remaniements que beaucoup de villes ont dû subir. Une raison pour laquelle elle a pu garder sa forme médiévale.

 

Distance entre Provins et les aéroports parisiens

L’aéroport de Charle de Gaulle est le plus proche de la ville de Provins car 94 km les séparent et le trajet se fait en 1 heure 20 minutes. L’aéroport de Beauvais est le plus éloigné (168 km en 2 heures).

 

Paris (Hôtel ou domicile) - Parc Astérix

70€

Pour aller directement au Parc Astérix, basé sur le fameux "Astérix the Gaulois", choississez notre service de navettes partagées.

Parc Astérix - Paris (Hôtel ou domicile)

70€

Des l'heure convenue notre chauffeur vous prendra en charge au Parc Asterix et vous déposéra a Paris  .

Aéroport CDG - Paris (Hôtel ou domicile)

39€

Notre chauffeur vous attendra avec un panneau avec votre nom a votre arrivée a  CDG et vous emmenera directement a votre Hotel a Paris.

Aéroport CDG - Eurodisney (Parc ou Hotel proche)

0€

Un transfert rapide et efficace entre le Parc d'attractions Eurodisneyland et CDG