Transfert Conflans-Sainte-Honorine - Aéroport d'Orly

Conflans-Sainte-Honorine - Aéroport d`ORLY

 

Transfert en minivan de Conflans-Sainte-Honorine à Orly

 

Conflans-sainte-Honorine est une ville française établie sur les berges de la Seine. Il y de cela 160 ans, les bateliers mettront à profit l’aménagement de la Seine afin d’accueillir les premiers croisiéristes, Conflans devient ainsi un point stratégique de la batelerie.

Afin de rappeler cette étape importante dans l’évolution de la vie en croisière, un musée de la batelerie est situé à l’emplacement d’un ancien prieuré de 1080 où furent accueillies les reliques de Sainte-Honorine. Ainsi, l’histoire de Confans-sainte-Honorine et son activité économique est fortement imprégnée par ce patrimoine batelier. Cependant, on ne peut envisager conter une histoire de la ville que si le nom de Sainte-Honorine est évoqué.

En 876, les invasions normandes font craindre des pillages aux moines de l’abbaye de Graville. Aussi, ces derniers durent décider de déplacer les objets de grande valeur vers les endroits les moins susceptibles d’être attaqués par les barbares. En conséquence, les reliques appartenant à la sainte-Honorina le martyr ont été entreposées à Conflans.

Depuis la naissance du musée et l’Association des amis du musée de la batellerie (AAMB), de nombreux voiliers sont restaurés dans l’enceinte conflanaise. Parmi ces voiliers, citons le Jacques et le Triton 25 sont deux bateaux rénovés entre 2013 et 2015. Le Jacques est le plus ancien remorqueur français à vapeur encore à flots (1904). Il est classé Monument historique. Le Triton fut le dernier remorqueur fluvial destiné à la traction, le dernier du genre en France.

1920 :L’industrie arrive à Conflans, principalement avec l’installation de l’usine des LTT, fabricant de câbles télégraphiques et téléphoniques. Après la disparition de cette société en 1985, des activités diversifiées se développent. La commune arbore un blason faisant référence au sceaux de la Reine Blanche et de Louis VIII et des éléments représentant la ville, notamment les châteaux, les champs de vignes et les armes de la France.

 

Conflans-Sainte-Honorine détient un port de plaisance qui peut accueillir des dizaines de milliers de personnes par jour. Le port de péniche de Conflans est le centre névralgique des croisières sur la Seine. Hormis ce port de péniche, voici quelques destinations incontournables pour les touristes venus en villégiature au confluent de la Seine et l’Oise ;

Bateau-chapelle Je Sers

Ce bateau accueille L’internat de la batellerie mais également le Port Saint-Nicolas.

Port d’habitat fluvial possédant les infrastructures nécessaires pour accueillir les croisiéristes, Les faces ouest et sud présentent des fenêtres géminées fort rares dans l’architecture militaire de ce temps. Il s’agit d’un des lieux les plus visités parmi les monuments de la Seine. Conflans-sainte-honorine est une ville de villégiature, la plus fréquentée en Île-de-France. Ce bateau est utilisé en tant que siège de l’entraide sociale batelière depuis la fondation de l’association en 1935 par Joseph Bellanger. Ayant vu le jour en 1919, le bateau-chapelle Je Sers servait au transport du charbon. La chapelle est devenue lieu de célébration des mariages, baptêmes, messes et autres temps forts de la vie des bateliers. Sur ce bateau, on y trouve également le siège de l’aumônerie nationale de la batellerie.

Château de Théméricourt

Construite en par le secrétaire du roi Louis XIV, le château de Théméricourt fut une maison de convalescence durant la première Guerre mondiale.  Cette tradition née de la deuxième guerre mondiale s’est perpétuée jusqu’ à présent. L’Enfance batelière l’acquiert pour y installer un internat destiné aux enfants de mariniers. Donné à l’Éducation nationale en 1960, le château de Théméricourt
accueille aujourd’hui les services administratifs de l’Internat de La batellerie. Ce château est également un des lieux les plus emblématiques de cette ville.

Église Saint-Maclou

Ce joyau de Conflans est une église paroissiale du XIe, modifié 3 siècles durant. Classée parmi les monuments historiques français, au même titre que deux pierres tombales des seigneurs de Montmorency, Saint-Madou a servi a conserver les reliques de Sainte-Honorine vers la fin de la révolution française. Eglise restaurée en 1927, elle est construite selon les canons de l’architecture gothique. On peut y voir une collection de vitraux et de peintures. Visiter ce haut lieu de religion est une étape très nécessaire pour les étudiants en histoire de l’art ou tous ceux qui sont fascinés par l’histoire de la civilisation française.

Pointil

La dénomination de Conflans, du latin Confluens, fait de cette commune un lieu chargé d’histoire. Etablie sur une embouchure de l’Oise et de la Seine, Conflans a su profiter des cette situation géographique en aménageant un port de péniche. Le pointil a longtemps organisé les opérations de transport fluvial de marchandises. En 1924, les anciens combattants de la batellerie choisissent le Pointil pour ériger un monument à l’honneur de leurs camarades disparus pendant la guerre. Depuis, des commémorations ont lieu chaque année, en mémoire des bateliers Morts pour la France, notamment lors des festivités du Pardon national de la batellerie.

 

              Hôtel Cerise Maisons Laffitte

Hôtel située à 11 kilomètres de Conflans, il a l’habitude d’accueillir les plaisanciers et ceux qui arrivent en villégiature. Le prix d’une chambre est de 60 euros minimum.

              Hôtel L'Isle de France

L’endroit est composé d’une pièce centrale donnant sur le jardin où se prend le petit-déjeuner et de deux chambres. Les chambres bien qu’assez petites sont confortables et bien agencées. La décoration est de bon gout et moderne. Etablissement très bien entretenu, ils fournissent les lits bébés.

 

Pour aller de Conflans-Sainte-Honorine à l’aéroport d’Orly, il faut prendre A13 à Rocquencourt et quitter N184, N13, D386 et Route de Versailles/N186. Ensuite, il faudra prendre l’A86 en direction de la D86 à Thiais puis prendre la sortie 25a et quitter A86. Continuer sur D86. Prendre Rue Hélène Muller, Rue du 11 Novembre et Avenue de la Paix en direction de l’Avenue de la Victoire/D264 à Orly. Ce parcours est long de 52,4 km via A86.

Parc Astérix - Paris (Hôtel ou domicile)

70€

Des l'heure convenue notre chauffeur vous prendra en charge au Parc Asterix et vous déposéra a Paris  .

Aéroport CDG - Aéroport d`ORLY

75€

Votre transfert entre les aéroports de CDG et Orly sera rapide par notre service de navettes.

Aéroport CDG - Versailles (Château ou Hôtel)

80€

Des votre arrivée a votre terminal a CDG notre chauffeur vous prendra en charge vers votre Hotel a Versailles .

Aéroport d`ORLY - Eurodisney (Parc ou Hotel proche)

0€

Nous souhaitons que votre reservation vous apportera pleine satisfaction dans nos services de transfert