Transfert Paris (Hotel ou domicile) - Mont Saint Michel

Paris (Hôtel ou domicile) - Mont Saint Michel

Le Mont Saint Michel perché sur le point culminant d'une petite île rocailleuse est l'un des plus beaux sites de France. Pour y accéder la manière la plus pratique de faire le trajet jusqu’à cet lieu magnifique est de réserver à l'avance une voiture privée

.

Transfert en navette entre Paris et le  Mont-Saint-Michel

 

Le Mont Saint Michel est l’une des merveilles de France. Il représente l’un des sites touristiques les plus visités de l’Hexagone. C’est aussi un édifice avec une histoire qui a alimenté sa légende depuis le début du VIIIème siècle.

Une demande divine

Selon la légende, l’évêque d’Avranches aurait reçu une demande de la part du général des anges célestes pour la construction d’une église sur cette place. Ainsi, les travaux ont commencé au début du VIIIème siècle pour finir en 709. Puis au Xème siècle, des bénédictins ont pris possession des lieux.

Une évolution dans l’architecture

La modeste église du début a évolué avec le temps, surtout durant le Moyen-Âge. La partie abbatiale a été mise en place au-dessus d’anciens cryptes au XIème siècle. Tandis que les parties dites conventuelles, avec une architecture romane, ont vu le jour au XIIème siècle. Au XIIIème siècle, le roi Philippe Auguste participa à la construction de la partie gothique. Vers la fin du Moyen-Âge, la guerre de cent ans a forcé l’édifice à se doter de structure militaire afin de pouvoir résister à des sièges ennemis.

D’autres fonctions sous la révolution

Étant donné que la révolution française a voulu faire table rase de la religion, les bâtiments de culte ont été métamorphosés en local administratif. Ainsi, le Mont Saint Michel a servi de prison juste après la Révolution. C’est seulement au XIXème siècle qu’il a réintégré sa place en tant que patrimoine historique à valeur religieuse.

Le retour en grâce dans les années 60

En 1966, le Mont Saint Michel a retrouvé sa valeur cultuelle. En effet, une communauté religieuse y a été de nouveau intégrée. Le lieu revient alors à ses fonctions d’antan : place de prière. En 1979, l‘abbaye est inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Un monument devenu touristique

Bien que l’abbaye soit destinée à la prière et que les frères et sœurs des Fraternités monastiques assurent cette présence religieuse, ce patrimoine est devenu un haut lieu touristique en France. Près de 2.5 millions de touristes viennent y passer chaque année. D’où le développement d’un village touristique à proximité. Demander un service automobile est plus que nécessaire pour ceux qui veulent faire le tour de la commune.

 

 

La ville a été rattachée à l’abbaye qui a fait la renommée de la région et qui se trouve sur un petit îlot rocheux près de la ville elle-même.

Une population de moins en moins nombreuse

La ville rattachée au Mont Saint Michel n’était jamais grande. Il en est de même pour sa population. Seulement, les derniers recensements de l’INSEE montrent clairement que les montois désertent progressivement leur commune. En effet, en 2014, ils n’étaient plus que 36 à habiter dans la ville. Alors qu’au XIXème siècle, ils étaient plus d’un millier. Ces habitants se trouvent en grande partie en intra-muros. Cependant, il est à remarquer que le Mont Saint Michel accueille plus de 20.000 touristes par jour durant l’été.

Une économie basée sur le tourisme

Le véritable poumon économique de la ville est le tourisme. Bien entendu, ce secteur fait marcher le commerce. En effet, avec les 20.000 visiteurs journaliers, les commerçants se sont multipliés dans la ville mais ils ne sont que de passage comme les touristes. Les autorités ont d’ailleurs classé le Mont Saint Michel comme étant une commune touristique depuis 2009.

La gastronomie montoise

Cette région de France est surtout connue pour les viandes d’ovins qu’elle produit. Le mouton ou l’agneau de pré-salé est même devenu le produit fétiche de la commune. Il est particulièrement apprécié lorsqu’il est cuisiné au feu de bois, à l’ancienne. Mais il ne faut pas non plus oublier les fameuses omelettes de la mère poularde. Faite à base d’œuf et de crème fraîche, puis cuite au feu de bois, ce plat est devenu un incontournable dans les restaurants de la ville.

Des activités culturelles et sportives

Étant un site touristique, diverses activités sont proposées autour de cette abbaye. Au niveau culturel, des concerts ont lieu dans le monument durant la période estivale. Y ont par exemple fait des représentations, des artistes mondialement connus comme le chœur Accentus, l’orchestre de la Garde républicaine ou encore Thierry Escaich. Différentes expositions sont aussi proposées par les administrateurs du site tout au long de l’année. Au niveau sportif, la commune accueille régulièrement le Tour de France de cyclisme. En 2016, le départ a été fait au Mont. Par ailleurs, le marathon de la Baie du Mont Saint Michel accueille chaque année des sportifs du monde entier pour une course entre Cancale et la ville. Réserver un service automobile à Paris est conseillé pour éviter de se tracasser et pour en profiter au maximum.

 

Le site du Mont Saint Michel est le deuxième site le plus visité de France après les installations et les patrimoines d’Ile de France. La commune accueille plus de 3 millions de visiteurs chaque année, avec des pics de 20.000 touristes par jour durant les périodes d’été. Mais que visiter au Mont Saint Michel ?

L’entrée du Mont et la cour de l’Avancée

Le premier lieu à visiter est l’entrée du Mont et l’avancée. Ces deux points sont inéluctables autant pour les visiteurs actuels que ceux d’autrefois. Ces derniers pouvaient même se désaltérer dans la fontaine en forme de coquille Saint Jacques présente dans l’Avancée. Cette place servait de rempart militaire. Des vestiges de cette fonction sont présents partout comme les deux canons qui seraient des pièces de la guerre de cent ans selon les légendes montoises.

La cour du Boulevard

Après l’Avancée, le visiteur peut passer dans la deuxième cour, celle du Boulevard. Elle est gardée par la porte du lion et par un pont levis. Cette cour comporte les locaux civils de la ville. Notamment, il y a les bâtiments commerciaux et les restaurants. C’est par conséquent, la partie la plus active et la plus bruyante de la commune surtout durant la haute saison touristique.

Les appartements des autorités

Les anciennes autorités et notamment l’officier chargé du pouvoir royal se trouvaient dans la cour du Boulevard mais au-dessus de la porte principale. Elles étaient logées dans des appartements à deux étages. Aujourd’hui, ce sont les autorités civiles (la mairie) qui y sont abritées.

La Grand-Rue de l’abbaye

Elle est la seule voie qui mène à l’abbaye. Durant la montée vers cette dernière, les visiteurs peuvent apprécier la vue sur les alentours de la ville et notamment les maisons traditionnelles du Mont Saint Michel qui sont classés monuments historiques.

L’abbaye proprement dite

L’abbaye un monument national placé sous l’autorité du ministère de la culture et de la communication. Avec la cathédrale Notre Dame de Paris, elle est le site le plus visité de France. Les religieux des Fraternités monastiques de Jérusalem assurent le côté spirituel dans les lieux. Ils n’entrent pas dans la gestion de l’abbaye. Cette fonction est laissée à la discrétion du Centre des Monuments Nationaux. En d’autres termes, les endroits à visiter ne manquent. Nous vous conseillons de nous contacter pour réserver une de nos pick-ups

.

Le Mont Saint Michel est une commune dans le département de la Manche. Elle se trouve à seulement 63 km des îles Chausey, à 53 km du Musée Christian Dior. Rappelons que le Mont Saint Michel est situé à 382 km de l’Aéroport CDG et à 375 km de l’Aéroport d’Orly.